Présentation de Loubès-Bernac

La commune de Loubès-Bernac se situe au nord de la communauté des communes, en limite des départements de la Dordogne et de la Gironde. Elle est habitée par 415 Loubésiennes et Loubésiens sur une surface de 1931 hectares.

Le site de Loubès est habité depuis l’époque préhistorique. Son territoire est riche en vestiges: motte d’incinération, rouelle gauloise, pièces de monnaie, poteries, lavoirs, fontaine. Des haches en silex datant du néolithique ont été trouvées près du  hameau des Bournizeaux dans les années cinquante. Des sarcophages d’époque mérovingienne y ont été également découverts. 

Le bourg de Loubès, à l’origine une villa gallo-romaine, se serait appelé Luperciacum, du nom d’un personnage romain. Le mot latin lupus, le loup, pourrait aussi en être l’origine, comme l’expression « Lou bési », je le vois en occitan, en raison  de sa position élevée (169m).

L’actuelle commune de Loubès comptait quatre anciennes paroisses: Saint-André de Théobon, près de laquelle se serait trouvé une ville du nom de Rohan, Saint-Pierre de Loubès, Saint-Martin de Montaillac, et Notre Dame d’Uffer. 

La paroisse de Bernac devint commune en 1790, puis fusionna avec celle de Loubès en 1827. Sur la façade du clocher-mur de l’église Notre-Dame de Bernac, on peut admirer un blason qui pourrait être celui des Ségur, seigneurs de Théobon. Outre ses quatre églises, le patrimoine de Loubès-Bernac compte le château de Théobon, résidence des seigneurs de Mayrac, de Ségur et de Talleyrand-Périgord, le lavoir du village dont la source est connue pour ses vertus depuis les Gallo-Romains. 

Loubès-Bernac est une commune agricole, plus de la moité de la superficie est consacrée aux céréales et à l’élevage, la vigne et les pruniers couvrent près de 300 hectares et le reste est composé de bois, forêts et landes. L’activité touristique se développe autour de la production locale, vins, pruneaux, et de l’hébergement, gîtes, tables d’hôtes, chambres d’hôtes, résidences secondaires. 

 L’artisanat et le commerce sont bien représentés sur la commune, avec un  commerce multi-services, un restaurant-traiteur, un traiteur, une coiffeuse, une esthéticienne, un charpentier, une entreprise de travaux publics. L’école maternelle qui fait partie d’un Regroupement Pédagogique Intercommunal avec Soumensac et Saint Jean de Duras, une assistante maternelle qui exerce dans un local communal, l’agence postale, le cabinet médical regroupant deux infirmiers, un ostéopathe, une psychothérapeute, une psychologue, et une permanence de médecin offrent un éventail de services à la population. Il y a aussi dans la commune une relaxologue et une psychopraticienne.

Loubès-Bernac possède aussi six chemins de randonnée répertoriés par le Comité Départemental du Tourisme qui attirent les amoureux de la nature et d’un patrimoine chargé d’histoire.

Les animations locales sont assurées par le Comité des Fêtes, la Société de chasse, le club des Aînés ruraux, l’association « Évasion » et l’association des parents d’élèves. Elles permettent à tous de partager des moments de convivialité ou de culture.

Grâce à sa situation, au climat, à ses paysages variés, Loubès-Bernac est une commune où il fait bon vivre et dont le charme a séduit de nouveaux résidents de diverses nationalités qui ont trouvé là une bonne qualité de vie.